Les petites histoires de Papi Max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les petites histoires de Papi Max

Message par Max le Sam 30 Aoû - 11:58

Ici jm'en vas vous contez db'elle zhistoire..

voici la pemiere.

--- La rencontre ---

Il est 15heure du matin, enfin de l’après midi mais pour notre amis qui vient de se réveiller c’est la même chose..
Tous les matins il commence par déboutonner les deux boutons à l’arrière de sont pyjama fait d’une- pièce, de couleur gris violet,
puis il utilise son pot de chambre qui est situé à environ 30cm de son oreiller .
Assis paisiblement le regard perdu c’est ainssi que se réveille notre ami Celion
dans cette charmante partie Nord-Est de la France.

Aujourd’hui est un jour important, car il va enfin rencontrer son ami numérique Maqueussime
il fit connaissance avec ce dernier sur un jeu en ligne « la chevalerie de la galaxie »
Un jeu qui se veut futuriste qui consiste a jouter avec une lampe en forme de tube
communément appelé un néon, monté sur un hippopotame de la couleur de son choix.

Celion devait aller a la gare des trains volant sans railles vers 22heures de l’après-midi,
Il avait demandé la veille a son ami Jiminy,
Alias Jiminy Criquette pour les intimes (surnom due à sa taille)
De l’accompagner à la gare pour accueillere Maquessime, car il se sentais un peu fatiguer pour y aller tout seul.
En effet comme nous le savons tous, l’unique moyen de transport Français est la bicyclette,
car le vélo à quatre roues aussi connues sous le nom d’autonobile après cinq années de débat au sénat
fut juger trop compliqué a utiliser du fait de la complexité de son fonctionnement à quatre vitesses..

Ce bon vieux Celion se mit sur sont cinquante et un, une veste couleur marron-taupe grise
Fais d’un tissu fibreux comme les tapis dans les voitures,
un pantalon verts foncé trop court d’une quinzaine de centimètres,
puis un bon vieux béret national.
Et c’est ainssi qu’il enfourcha sa bicyclette une bouteille de vin rouge sous le bras
au cas ou il se déshydraterait en cours de route.

Il arrivât chez Jiminy en avance donc ils décidèrent de jouer quelques instant à « Gendarmes Strike »
une fierté national reconnu à travers le monde dans le domaine du jeux vidéo.
Il y eut une copie honteuse faite par les yankees, peu connue qui ne fit aucun succès nommé (Counter Strike)

Puis l’heure venu Jiminy alla sortir le tandem ( vélo à plusieurs places )
Et ils furent partis vers la gare..
Le dos recroquevillé, les jambes arqué la position idéal du cycliste par excellence..
Le Français a une tel maîtrise du vélo, qu’il peut simultanément pédaler,
couper et étaler du fromage sur une baguette et débouchonner puis servir un canon tout en conduisant !
Il y a d’ailleurs de grandes écoles ou les étrangers viennent apprendre l’art du vélo.

Ils arrivèrent une demi heure en avance et ils attendirent à l’unique terminal,
Celion avait vue auparavant quelques photos de Maqueussime
et il pensait pouvoir le reconnaître sans difficultés..
Maqueussime habitait en Aisspangne, un pays sûrement frontalier
(car la France est les centre du monde, et de l’univers d’après certains savants renommés )
Peu importe un pays dans le sud situé vers le haut de la France si sa mémoire était bonne,
L’Aisspagne lui a-t-on appris à l’école était un pays collé avec le Japon et avait une superficie dépassant la Russie.
Ce devait être sûrement l’explication pour la quel Maqueussime est un Aziatique…
enfin bref qu’import .

c’est alors qu’il aperçu un homme assez grand, et quelques peu joufflue qui ressemblait à
Maqueussime… mais il était vêtus comme un émir avec deux trois cercles noirs sur sa tête
Qui lui tenait sa robe ou peu importe le nom que ça porte..
Alors comme ça ce salop avait mentit… ce foutu Maqusse était un gros Irakien…
Pas de doutes il se dirigeait vers eux, cet enflure était un schizo, il était non seulement Maqusse mais aussi Noémi.. Quelle horreur…

Mais l’homme vêtue Emir Style les dépassa.. Celion et Jiminy le suivirent de la tête et
quand ils se retournèrent ils virent un petit asiatique qui ressemblait fortement a Yeng le magnifique
( les Onze de l’Océan, film marin sur la mer a las vegas)
Il s’arrêta devant eux puis d’une voie aigue il dit « younhaaa ! »
Tous les trois hochèrent leurs épaules tout en rigolant la bouche grande ouverte
comme ils avaient l’habitude de le faire sur msn.

Et c’est ainsi que la rencontre eu lieux , un spectacle quelques peu étranges
Ou le dialogue était succédé de «lol , ptdr,mdr » exprimer à la lettre
Parfois au lieu de rire de long « loooool » sortait de leur bouche ce qui donnait
L’impression d’entendre un dialogue Tusken…

Max
Fangorn's Fool Brother

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 19/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les petites histoires de Papi Max

Message par Jeyjey le Sam 30 Aoû - 20:10

Sympathique, beaucoup de petites allusions, j'aime bien. Smile

Et sur ces bonnes paroles, le Grand Nain dit :
"Hey, Pinocchio, sale rondin de bois, faut pas croire, c'est qu'une histoire, je serais jamais ta conscience !"

PS : "Mais ils sont fou ces Espagnols !" bounce

Jeyjey
Fool VIP

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 19/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les petites histoires de Papi Max

Message par Celo le Lun 1 Sep - 0:56



Quels droles de personnages ! Je ne les connais et je compte bien que ca reste comme ca ! mdr

Exelent mellon ! poor fool va
A quand les chroniques d'un espagnol qui n'en était pas un et sa fameuse tronche de nem ? chialé de rire

ps : Cocorico vive la france ptdr

Celo
Fangorn's Fool Brother

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 18/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les petites histoires de Papi Max

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum